Jean-François FOURNEL

Journaliste spécialisé dans les sujets sport, société et culture, Jean-François Fournel est écrivain et auteur de documentaires pour France 5. Il a obtenu le Prix Cognac en 2004 pour « Mortels Enfantillages », premier volet d’une chronique noire consacrée à une petite ville imaginaire du centre de la France. Les deux tomes suivants « Médecine Dure » et « Dans la roue du tueur » ont également été publiés aux éditions du Masque. Tout comme « Rouge Sang », roman noir sur le vin dont l’intrigue se déroule dans le Beaujolais.

Très inspiré par le thème de la paternité, il a également publié  «Le Coupe-ongles » (ed  Les Arènes) un essai remarqué sur l’accompagnement de son fils schizophrène et « Joseph désespérément » (ed Le Passeur), un roman sur le père terrestre de Jésus, figure symbolique des pères privés de leur fils.

Il a aussi participé à la réalisation de deux documentaires pour France 5 consacrés à la cécité : le premier sur le Tour de France en tandem avec un aveugle, le second sur la traversée de Paris les yeux bandés.

Quelques références et publications :

Wikipediaéditions JC Lattes / Le Masquele Passeur éditeurle coupe onglesBabelio

Patrick BARD

Membre de l’agence Signatures, Patrick Bard est photographe et romancier. Ses travaux ont été exposées en France, en Espagne, en Belgique, en Angleterre, au Mexique et aux USA et publiés dans la presse internationale. Il est l’auteur de plus de vingt ouvrages photographiques et de neuf romans traduits en espagnol, italien, grec, anglais (USA) pour lesquels il a reçu de nombreux prix.

L’Amérique Latine, les frontières, la question des femmes sont au centre de son travail. En 2015, il a publié “Mon neveu Jeanne” (Ed. Loco), un essai documentaire sur le genre. Son roman sur l’embrigadement, “Et mes yeux se sont fermés” (Syros, 2016), a été récompensé par douze prix. Il a également publié une monographie sur la forêt en 2018, « Promenons-nous dans le bois » (Imogene) dont les images ont été présentées à l’automne 2019 au musée Zadkine à Paris.

Quelques références et publications :

Wikipediaéditions JC Lattes / Le Masquele Passeur éditeurle coupe onglesBabelio

Nicolas SOREL

Né en 1975 à Caen où il a toujours vécu, il a débuté dans le journalisme avant de se consacrer à la production de projets culturels et à l’écriture, principalement de pièces de théâtre au sein du collectif caennais Amavada. Grand lecteur, passionné par l’art de raconter des histoires autant que par la transmission et le partage, il anime de nombreux ateliers et stages d’écriture auprès de publics variés. Parmi ses publications « Sous les sables mouvants », « L’Homme à la jambe de femme » (éditions Le Carnoplaste). Pour le théâtre : « Petit navire », « Overlord », « Faut c’qui faut ».

Quelques références et publications :

Sous les sables mouvants, Le Carnoplaste / L’Homme à la jambe de femme, Le Carnoplaste / Petit navire, Amavada / Overlord, Amavada / Faut c’qui faut, Amavada…

Patrick FORGET

Entre grands reportages et éditions d’ouvrages, Patrick Forget pose depuis trente ans, son regard curieux, tendre et coloré sur l’environnement, le monde rural et les hommes qui façonnent notre planète. Membre fondateur de l’agence Sagaphoto, l’ensemble de son travail a fait l’objet de nombreuses expositions à Visa pour l’Image, au carrousel du Louvre, au Sénat et dans plusieurs festivals photo. Depuis plusieurs années, il travaille sur le projet artistique « Terre Fragile » pour mettre notre planète au cœur d’un travail conceptuel. Ses œuvres photographiques interpellent sur la fragilité de la Terre, en cultivant l’imaginaire et la conscience de chacun.

Quelques références et publications :

Nombreuses expositions à Visa pour l’Image, au carrousel du Louvre, au Sénat et dans plusieurs festivals photo.

Adrien CADOT

Né à Caen en 1979, il s’oriente vers le journalisme au terme de ses études d’Histoire. Spécialisé depuis 2006 dans les sports olympiques, il a publié un premier roman (Ford Mustang, Éditions In Octavo, 2013), un ouvrage historique (L’Odyssée de la natation française, Éditions du Cherche-midi, 2014) et plusieurs nouvelles pour la jeunesse aux Editions Thierry Magnier (La légende de Tidéon, Le livre de l’Empereur, L’avorton, Echappée nocturne). Marié et père de deux enfants, il vit à Nantes et regagne plusieurs fois par an les verts pâturages de sa Normandie.

Quelques références et publications :

Roman (Ford Mustang, Éditions In Octavo, 2013), ouvrage historique (L’Odyssée de la natation française, Éditions du Cherche-midi, 2014), plusieurs nouvelles pour la jeunesse aux Editions Thierry Magnier (La légende de Tidéon, Le livre de l’Empereur, L’avorton, Echappée nocturne).

Malika CHAOUCHE

Née en 1966 grandit dans un petit village du Bessin entre mer et campagne. Après des études de lettres à l’université de Caen, elle démarre en 1992 une carrière dans l’enseignement. Amatrice de romans noirs, elle rejoint en 2017 un collectif d’écriture, Les Douze sales polars aux éditions La Gronde. Nouvelles parues : Jean et Mathilde (Les douze sales polars 2017), Cadeau de départ (Les Douze sales polars récidivent, 2018). Au ragoût étoilé (Les Douze sales polars débarquent, 2020) ; Buccinum undatum (Les Douze sales polars se mettent à table, 2020) . Le photographe (Les Douze sales polars s’attaquent au pôle « Arts » 2021).

Quelques références et publications :

Jean et Mathilde (Les douze sales polars 2017), Cadeau de départ (Les Douze sales polars récidivent, 2018).